Notre commune

Gassin hier

LE BLASON

Les armes de Gassin, « d’Azur à un château donjonné de trois tours d’argent, maçonné de sable », attestent qu’une partie de son histoire fut liée à celle de la famille Castellane-Saint Jeurs qui furent les seigneurs de Gassin et dont la devise était :

« May d’honour que d’honours » qui peut se traduire par « mieux vaut l’honneur que les honneurs ».

ORIGINE DU NOM

Les premières traces écrites faisant état de GASSIN ou plutôt GARCIN remontent à 1234 – 1235.
Il n’y a rien dans le cartulaire de l’Abbaye de SAINT VICTOR relatif au village. Par contre, on peut y lire :

  • ARNULFUS DE GARCINO
  • AICARDUS DE GARCIN (Carta 144 – 14 August 1097)
  • GAUFRIDI DE GARCI (Carta 969 – 22 Febr 1154)
  • GUILELMUS GARCINUS (Carta 1102 – 11 Jul 1124)

Cependant ces noms ne désignent pas forcément des personnes natives du lieu même de GARCIN, de notre GASSIN.
Dans les extraits des « STATUTS DE LA BAILIE DE FREJUS » dont l’original se trouve aux archives des B.D.R. – B 326 – scellé sur flocs de soie rouge et bleue, on découvre

« Item, CASTRUM DE GARCINO cum SANT TROPES unum militem cum equo armato et unum militem non cum equo armato »

La graphie GARCIN est restée longtemps celle du nom du village jusqu’aux alentours de 1750 environ.

Est-ce une faute typographique ?
Est-ce une faute de quelque desservant ou curé vicaire tenant le registre de Catholicité ?
Toujours est-il que l’écriture actuelle de Gassin ne remonte pas très loin.

Certains ont tenté de voir dans GASSIN, GARDIA SINUS : la Gardienne du Golfe en se basant sur le libellé actuel du nom du village mais, c’est l’ancien libellé qui doit servir à en rechercher l’origine.

D’après Charles ROSTAING dans son « essai sur la toponymie de la Provence », GARCIN serait d’origine pré-indo-européenne.

Il semblerait que l’on puisse envisager une origine ligure dont le langage supposé aurait pu être mêlé à des mots d’origine méditerranéenne (pré-indo-européen). La racine KAR signifiant pierre perchée.

Alors pourquoi ne pas faire la relation entre le phonème KAR et la 1° syllabe GAR.

La racine SED-SEN a plusieurs interprétations selon sa place : siège, colline, bâti sur un rocher, etc… suivant son assimilation à une autre racine alors pourquoi ne pas extrapoler et poser la question :
KAR…SEN – GAR…SIN – GASSIN ???

Il n’est pas extravagant d’envisager que GASSIN est la déformation phonétique de KAR (Pierre) SEN (bâti sur) car quel lieu est plus pierreux que l’éperon rocheux sur lequel est accroché GASSIN ?

HISTOIRE

Ses premiers habitants, établis dans la plaine, ont obéi aux réflexes salvateurs.
Pour éviter les invasions, les épidémies, les guerres de religion, pour trouver l’eau et la sécurité, ils ont suivi l’itinéraire classique qui commandait de s’élever sur les collines. Ce en quoi ils eurent raison car jamais l’actuel village ne fut envahi.
Aujourd’hui, l’axe de leur progression vers les sources et les positions inexpugnables est encore visible sur les photos aériennes, de la plaine du Bourrian à Belieu, de Villevieille à l’actuel village, ils ont suivi la crête de la colline au flanc de laquelle la montée de Coste Brigade reste encore le meilleur moyen de découvrir ce bijou qu’est le village de Gassin.

LA LEGENDE: GASSIN LE VILLAGE DES SORCIERES

D’où vient cette appellation assez curieuse, voire inquiétante ?

Il semblerait que la légende, parvenue jusqu’à nous par le bouche à oreille, ait subi les distorsions inhérentes à la relation du récit maintes fois répété au fil du temps.

A une époque fort reculée, alors que la peste ravageait les communautés de notre région, décimant les foyers riches ou pauvres, les habitants de Gassin, indemnes, délaissèrent le village accroché sur son piton rocheux pour se réfugier dans des lieux plus salubres où les miasmes méphitiques ne risquaient pas de les envelopper de leurs funestes exhalaisons.
Une très vieille paysanne que ni la crainte de l’épidémie ni la peur de la mort n’effrayaient, revint donner vie au village à sa façon.
D’abord parce qu’elle redoutait que quelques chemineaux mal intentionnés ne vinssent faire main basse sur ce qui restait dans les maisons mais aussi parce qu’elle voulait que son village s’animât ou donnât l’impression d’être habité.

Alors chaque soir, dès que le soleil déclinait, elle passait de maisons en masures éclairant ici une chandelle, là un bout de suif et surtout allumant un feu de bois dans chaque âtre et … c’est là le miracle ou l’origine démoniaque de l’appellation, elle transportait de maison en maison une poignée de braises dans les paumes réunies sans se brûler jamais !

Cela semble une banale histoire en apparence mais sans doute fallait-il être sorcière pour échapper chaque soir à la brûlure des charbons ardents.
Depuis ce temps les sorcières ont fui sur leur balai de bruyères. Quelques cheminées fument encore par ci par là, au dessus des toits engourdis par l’hiver.
Le confort douillet des maisons a chassé la poésie des feux de bois et personne ne pense plus à cette étrange créature qui se déplaçait furtivement dans les venelles du village abandonné, des tisons embrasés dans les mains.

CARTES POSTALES ANCIENNES

Le mot du maire

GASSIN, UNE COMMUNE OÙ IL FAIT BON VIVRE

Nichée au cœur de la presqu’ile de Saint-Tropez, avec une vue incroyable sur le Golfe, Gassin est une commune à visiter. Dès les premiers beaux jours, notre village attire à lui les amateurs de sites de caractère, qui, en famille ou entre amis, savent trouver ici un panorama unique, des balades variées et un terroir vinicole réputé.
Pour les accueillir et leur faire découvrir les nombreuses richesses de notre territoire, nous nous étions engagés à développer un office de tourisme attrayant. Il a été installé à l’entrée du village, où, depuis avril 2016, nos agents accueillent chaque année près de 20 000 visiteurs.
Par ailleurs, nous faisons en sorte que Gassin soit aussi et plus que jamais une commune à vivre. Les logements sociaux de la Résidence Neptune sont achevés. Une réussite pour l’équipe municipale qui peut se féliciter qu’en partenariat avec la commune de Cogolin et le conseil départemental, les travaux du rond-point en entrée des Marines ont également été réalisé.

La deuxième tranche des travaux de la route de la Mort du Luc, grâce à l’accord des riverains, a pu être menée à bien. Les utilisateurs peuvent apprécier l’effacement des ouvrages dangereux en bord de voie et le reprofilage des virages accidentogènes avec en prime un accotement accessible aux piétons. D’importants travaux pour sécuriser la circulation piétonne ont également été entrepris sur la RD 98A.

Un important chantier assurant la jonction des ancien et nouveau villages est en cours de réalisation. La première phase est terminée. Il repense la circulation et le stationnement au niveau de la rue Saint-Jean-Baptiste/rue de l’Aire, supprime les mouvements de cars scolaires rue des Écoles, tout en assurant un accès piéton sécurisé et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Des chantiers parmi d’autres, entrepris sans augmentation de la fiscalité. Au contraire, après des taxes locales restées inchangées depuis 4 ans, je suis fière de vous annoncer que les membres du conseil municipal ont adopté à l’unanimité ma proposition de baisser de 1% nos taux déjà parmi les plus bas. Cette baisse symbolique limitée par les hausses annoncées par d’autres collectivités sera cependant un signal pour les entreprises et les familles qui souhaitent s’installer ou se maintenir à Gassin.

A l’opposé des ardeurs dépensières que certains conseillers voudraient nous faire partager, notre équipe continuera son management économique de l’argent de nos administrés. Le vôtre, vous habitants du village et de la plaine, travailleurs à la saison ou à l’année, résidents secondaires ou visiteurs d’un jour, tous acteurs du territoire et qui faites battre harmonieusement notre cœur de presqu’île !

Anne-Marie WANIART
Maire de Gassin

Le conseil municipal

LE MAIRE ET SES ADJOINTS

Suite aux élections municipales du 23 mars dernier et au premier conseil municipal du 28 mars 2014, le nouveau Conseil Municipal de Gassin est composé ainsi :

  • WANIART Anne-Marie, Maire,
  • PESCE Robert, 1er Adjoint,
  • VILLETTE Séverine, 2ème Adjoint,
  • GUILLEC Eric, 3ème Adjoint,
  • BOYENVAL Brigitte, 4ème Adjoint,
  • CELSE Jean-Claude, 5ème Adjoint,
  • MARTIN Agnès, 6ème Adjoint,,
  • VARINOT Siriane,
  • SIMONI Jean-Jacques,
  • MARCELLINO Anne-Marie,
  • AUDIFFREN Henri,
  • CASCANT Mélanie,
  • OLLIVIER Christian,
  • SOLER Béatrice,
  • BERNE Hervé,
  • CIGANA Marie,
  • GOBERT Michel,
  • REY-BROT Damien,
  • CAVASSE Isabelle,
  • MARDELLE Thierry,
  • GURNARI MARCUCCI Elsa,
  • SILVE Didier,
  • PATURLE Caroline.

Téléchargements

Travaux en cours

DEUX NOUVELLES AIRES DE STATIONNEMENT A VILLEVIELLE

Après plusieurs jours de travaux, la commune de Gassin dispose depuis le début du mois de mars, de deux nouveaux parkings dans le secteur de Villevieille, sur la route qui mène à la chapelle Notre-Dame-de-la-Consolation.

Ces deux aires de stationnement permettront d’accueillir les randonneurs désireux de découvrir les sentiers des Panoramas du Golfe et de la chapelle, les touristes venus visiter le village ou les Gassinois pour les festivités de la Saint-Laurent.

Polyvalent, ces parkings serviront également à accueillir les boulistes à l’occasion des tournois organisés par la Boule gassinoise. Ce sera le cas dès le 26 mars avec le challenge Gassinois de boule provençale.

La mairie de Gassin a par ailleurs refait les marquages et la signalisation du parking situé près de l’aire de loisirs, qui accueille depuis le 1er avril l’office de tourisme de Gassin. La même opération a été réalisée pour les stationnements sur la terrasse menant à la place deï Barri.

TRAVAUX D’ENTRETIEN

Les agents des services techniques réalisent des travaux d’entretien dans les divers bâtiments communaux : peintures, carrelages, électricité, plomberie, petits travaux de maçonnerie, réparations diverses.

DEBROUSAILLAGE: ENTRETIEN DES VOIES COMMUNALES

En prévention des risques d’incendie, les débroussailleurs des services techniques entretiennent les bords de voies et les terrains communaux. Deux agents effectuent des tournées journalières afin de ramasser les déchets jetés en bord de routes.

ESPACES VERTS

Deux agents réalisent quotidiennement des travaux de taille, de binage, d’arrosage, de traitement phyto-sanitaires et de création.

Économie locale

Les ressources économiques de Gassin résident en grande partie dans le tourisme.
En plus de l’office de tourisme de Gassin et de la Maison du Tourisme qui regroupe les informations touristiques pour l’ensemble des douze communes du Golfe de Saint-Tropez, Gassin compte une dizaine d’hôtels (dont cinq 5 étoiles), une quinzaine de restaurants, trois résidences de tourisme, trois campings (dont un classé 3 étoiles et un quatre étoiles), un village de vacances et de nombreuses offres en gîtes, en chambres d’hôtes et en meublés de tourisme.

Mais Gassin, c’est aussi une dizaine de domaines viticoles, qui produisent des AOC de grandes renommées, c’est aussi une école de voile, une école d’équitation, un Polo Club international qui accueille plusieurs rencontres de polo par an et un haras ainsi qu’un Golf Club international proposant de prestigieux tournois.

Gassin, c’est également de nombreuses implantations publiques comme le Lycée du Golfe qui accueille l’ensemble des élèves du Golfe de Saint-Tropez, le Collège Victor Hugo, Pôle Emploi, l’Espace Santé et le Pôle de Santé, qui regroupe à la fois une structure publique et une structure privée, et l’entreprise DCNS (www.dcn.fr).

N’oublions pas les commerces, avec l’hypermarché et ses 38 boutiques et les créateurs artisans, comme la Maison des Confitures (www.maisondesconfitures.com).

Cadre de vie

La commune compte 2903 habitants (population en vigueur au 1er janvier 2014) dont 400 environ dans le village.

Promontoire rocheux à moins de quatre kilomètres du rivage, le vieux village de Gassin, avec ses venelles tortueuses et ses vieilles maisons pittoresques domine un paysage de vignobles, d’étendues boisées et le golfe de Saint Tropez.

De la terrasse médiévale des « Barri » (remparts) s’offre un paysage unique qui s’étend des îles d’Hyères aux cimes neigeuses des Alpes en passant par le Massif des Maures. Ancien oppidum Celto Ligure, le village devint à partir du XI° siècle un fief religieux (chapelle St-Laurent). L’empreinte des Templiers et une destinée assez mystérieuse lui valurent d’être connu comme le village des « sorciers ».

Grâce à une situation géographique particulière, le village de Gassin a pu garder toute son authenticité et son cachet. Son périmètre de forêt protège tout le site. Cet ensemble lui a permis de faire partie du cercle très fermé des 152 Plus Beaux Villages de France.

Mais Gassin n’entend pas rester sur ses acquis. La preuve en est son dynamisme associatif. De nombreuses structures ont choisi de s’installer sur la commune, associations sportives et culturelles entre autres.

Pour les jeunes, la salle culturelle offre des activités tout au long de l’année et pour les grandes occasions : carnaval, Noël, Halloween, …

Pour les plus grands, la salle des ados propose elle aussi de nombreuses sorties (Gorges du Verdon et Disneyland Paris par exemple).

Les artistes, eux, se dirigeront plus volontiers vers les Amis des Arts qui organisent de nombreux ateliers (couture, peinture, …).

Et n’oublions pas nos aînés, avec l’association de l’Age d’Or Gassinois.

De quoi, satisfaire toutes les classes d’âge et tous les goûts !

Comment venir

VOITURE

Sorties autoroute A8 (Marseille / Nice)
Le Luc : direction Saint-Tropez
Le Muy : direction Sainte-Maxime
Puget-sur-Argens : direction Roquebrune – Les Issambres

TRAIN

  • Gare TGV + Parking de Fréjus-Saint-Raphaël (35 Km)
  • Gare TGV Les Arcs (40 Km)
  • Gare TGV + Parking de Toulon (60 Km)

Téléphone renseignements SNCF : 3635

AVION

Aérodrome International de la Môle / Golfe de Saint-Tropez
http://www.sainttropez.aeroport.fr/

Aéroport de Toulon / Hyères (40 Km)
0 825 018 387
http://www.toulon-hyeres.aeroport.fr/

Aéroport International de Nice (100 Km)
0 820 423 333
http://www.nice.aeroport.fr/

BUS

Une nouvelle ligne de bus permet de venir au village et ce tous les jours ouvrables.
Horaires et détails sur le site Internet Varlib.

L’un des plus beaux villages de France

Depuis le 7 mai 1994, Gassin fait partie du club très fermé des « Plus Beaux Villages de France » et est l’unique village de cette structure à être baigné par la Méditerranée, de l’Espagne à l’Italie.

Pour faire partie de cette association, il ne suffit pas de le demander. Il faut d’abord être un « petit village » (moins de 2 000 habitants au bourg) et satisfaire aux 27 critères très sévères et très précis concernant la valeur et la diversité du patrimoine, la qualité de l’environnement, de l’architecture et de l’urbanisme, l’intensité des actions d’amélioration de la qualité et de l’accueil.

Un fois accepté, chaque village signe avec l’association une charte de qualité lui créant l’obligation de poursuivre sa mise en valeur pour conserver son classement qui, tous les 5 ans, est soumis à une nouvelle expertise pour être confirmé ou annulé.

Un guide touristique réunissant l’ensemble des villages classés est édité aux Éditions Flammarion. Il est disponible à la boutique de l’office de tourisme.

Dans son livre Gassin au Fil du Temps, Colette Peirugues cite un poème de René Oliva, « Le vieux guardia » :

« Sur son piton rocheux que protège son Saint,
Le Bienheureux Laurent souffrit la torture,
Dominant des coteaux de vigne et de verdure,
Où l’olivier d’argent et le pin toujours vert,
Lui font un flot mouvant qui va jusqu’à la mer.
Fier de ses traditions, fier aussi de son site,
Qui en fit le gardien du golfe Sambracite,
Sous un ciel lumineux que balaie le mistral,
Veillant sur le pays de son haut piédestal,
Le vieux Guardia Sinus est devenu Gassin »

Ce poème dévoile une part de l’âme de notre village…

http://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/

Infos Tourisme

Vous trouverez ci-dessous les informations pratiques pour votre séjour à Gassin. Celles-ci sont complétées par les rubriques « hébergements » et « plan téléchargeable » .

L’Office de tourisme est situé au 20 place Léon Martel. Il vous accueille en basse saison (octobre à avril), du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h et tous les jours en haute saison (mai à septembre), de 9 h à 13 h et de 14 h à 18 h.

La Poste Relais se trouve au Vival, place de Châteauneuf, elle est ouverte les lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi de 8 h à 13 h et de 16 h à 20 h, le mercredi de 7 h 30 à 13 h et de 16 h à 20 h et le dimanche de 8 h à 12 h 30.

Les banques se trouvent dans la galerie de l’hypermarché Géant La Foux (Crédit Agricole et Société Marseillaise de Crédit). Vous y trouverez également des distributeurs de billets

Pour vous détendre, Gassin et son association l’Office des animations (OMACL), vous proposent tout au long de l’année une programmation riche et variée. Retrouvez tout le détail des manifestations Gassinoises sur la page d’accueil du site, rubrique « les rendez-vous » ou sous l’onglet « évènements ».

Pour les enfants, l’Azur Park, parc d’attractions, propose de nombreux manèges et stands dès la saison estivale.

Et partagez vos émotions sur https://www.facebook.com/OT.Gassin/.

Gassin est fière d’accueillir sur son territoire Golfe de Saint-Tropez Tourisme, chargé de la promotion de l’intercommunalité à laquelle appartient Gassin et les onze autres communes : Cavalaire-sur-Mer, Cogolin, la Croix-Valmer, la Garde-Freinet, la Môle, le Plan-de-la-Tour, Ramatuelle, le Rayol-Canadel, Saint-Tropez et Sainte-Maxime.

Golfe de Saint-Tropez Information Gassin : animations, météo, marché, photos, évènements, festival, cinéma, vidéo, patrimoine, histoire, activités, monuments, promenades, randonnées sur www.golfe-saint-tropez-information.com

VISITER GASSIN

Nous vous proposons, tous les mercredis, d’avril à octobre, à partir de 16 h (sauf juillet et août à partir de 18 h) des visites guidées du village. Elles sont gratuites et organisées par des guides interprètes. Le départ se fait de la table d’orientation, au village, juste au-dessus de l’office de tourisme (place Léon Martel dite parking de la Fontaine).

Pour les personnes qui ne peuvent s’y rendre ou qui veulent découvrir le village de Gassin par leurs propres moyens, l’itinéraire peut être téléchargé ici.
La durée de la promenade est d’environ 40 minutes à pied.

Gassin est aussi connu pour ses domaines viticoles. Vous pouvez emprunter la « route des vins » : La cave des Maîtres Vignerons de la presqû’ile de Saint-Tropez et le Domaine de Carteyron, le château Barbeyrolles, le château Minuty, le domaine de Bertaud Belieu, le domaine de Chausse, le domaine de Pin Pinon, le domaine du Bourrian, le domaine de la Rouillère, le domaine Tropez et le Cap Saint-Pierre.

Vous pouvez aussi visiter la Maison des Confitures, qui se trouve route du Bourrian :
Vous y trouverez plus de 450 variétés de confitures maison fabriquées sur place, selon des méthodes traditionnelles, dans des chaudrons de cuivre.

VISITE DU VILLAGE

Durée de la promenade : 40 minutes à pied

Itinéraire :

Point de départ en haut du parking, situé à la Montée St Joseph, près de la table d’orientation, offrant une vue unique sur le Golfe de St Tropez – Pays des Maures.

Suivre la Promenade deï Barri, terrasse médiévale qui marque l’ancienne délimitation des remparts ; et contempler les très vieux micocouliers.
Au bout de la promenade deï Barri un splendide panorama permet de découvrir la Baie de Cavalaire ainsi qu’une partie des Iles d’Hyères (Le Levant, Port Cros et Bagaud).

A l’angle du passage des Bénédictins, on découvre l’Eglise Notre Dame de l’Assomption. A côté se trouve le presbytère. Emprunter le passage du Guet qui aboutit à la Porte des Sarrasins (en fait, il s’agit du portail à vantail du Castrum primitif), puis remonter la rue Centrale en passant devant le porche qui jouxte la partie la plus ancienne de la mairie (elle fut construite en 1584 au-dessus du four banal), puis tourner à droite pour découvrir le puits.

Redescendre la rue du Puits ; à 150 mètres à gauche se trouve la rue du moulin, où l’on faisait autrefois de l’huile d’olive ; sur votre gauche, la rue la plus étroite du village dénommée « l’Androuno » (certains pensent que l’«Androuno », qui ne permet le passage que d’une seule personne à la fois est la rue la plus étroite du monde) de la rue du Puits à la rue des Fabriques.

Remonter ensuite la rue de la Treille puis celle du Troubadour Rollet de Garcin que Jehan de Nostredame fit naître au château de Garcin en 1150 ! Remonter la rue Rompe Cuou pour arriver rue Longue qui s’appelait naguère « rue Droite ».
Découvrez sur votre gauche le passage des Templiers (à l’époque toutes les caves communiquaient et offraient un moyen de défense permettant de passer d’un secteur à l’autre du village).

LES BALADES GASSINOISES

Les Sentiers de l’Arlatane – Panneaux et flèches en bois. Parking à l’entrée du village.
Sentiers de découverte sous le village. Prendre la direction du nouveau village, passer devant la Poste. Panorama sur les Maures. Avant les écoles, descendre à droite la voie « circuit promenade – jardin botanique ». Au terrain de sport, descendre les marches. Aux jeux d’enfants, les sentiers démarrent. Passer le lavoir, et suivre le balisage.

Sentier des Bugadières : 10mn – rouge
Après le lavoir, prendre à gauche direction traverse des Bugadières. Contournement du terrain de sport pour remonter sur le village par des marches en bois.

Sentier de l’Arlatane : 30mn
Au croisement, continuer sur la droite (sentier des sources à gauche) et descendre le chemin. A la bifurcation, prendre à gauche le sentier des Restanques. Ne pas continuer tout droit. Suivre le balisage.

Sentier des Restanques : 50mn
Même départ que le sentier de l’Arlatane. Continuer tout droit. Laisser le sentier du Vallat à droite. Retour par le sentier des sources à gauche, puis remonter au village.

Sentier des Sources : 50mn – jaune
Passer le lavoir, après le panneau « traverse des Bugadières », prendre direction sentier des sources. Au premier croisement, prendre à droite, suivre le balisage en laissant sur la droite le sentier des Restanques. Suivre le balisage sentier des sources de l’Arlatane. Continuer le sentier jusqu’au lavoir et l’aire de pique-nique. Retour même chemin ou par le sentier du Vallat.

Sentier du Vallat : 50mn – vert
Dans la continuité du sentier des sources de l’Arlatane. Au premier croisement suivre la flêche « sentier du Vallat ». Sinon retour par le sentier des Restanques.

Téléchargement des randonnées pédestres

LES PLAGES

Analyse de l’eau – Plage de la Bouillabaisse
Retrouver ICI le classement des eaux de baignade Saison 2017

Observatoire marin pour la surveillance des plages : Bouillabaisse, Malleribes, la Moune
De retour l’an prochain

LES INSECTES

Télécharger la brochure sur le Moustique Tigre
Télécharger la brochure sur le Charançon rouge du palmier

TAXE DE SÉJOUR

Retrouvez les questions concernant la taxe de séjour sur notre site dédié : gassin.taxesejour.fr.

Patrimoine

Le patrimoine naturel de la commune de Gassin est bien entendu constitué de son environnement, mais aussi de ce qui fait la richesse de notre commune.

La commune a su garder ses exploitations viticoles et agricoles, tout en développant le secteur tertiaire (Pôle de Santé, Lycée du Golfe, Collège Victor Hugo, …).

Mais, Gassin, c’est aussi et surtout un patrimoine architectural et historique. L’Eglise Notre-Dame de l’Assomption du village date de 1558. La Chapelle Notre-Dame de la Consolation, située en contrebas du village, au milieu des bois, est encore plus ancienne.

Les bâtiments de la Mairie datent de 1584. A l’origine, l’hôtel de ville n’était composé que d’une seule pièce (la droite de l’actuel rez-de-chaussée).

Les noms des rues du village sont à eux seuls des symboles de l’histoire de la commune. Le « Passage du Guet », la « Porte des Sarrazins », la « Rue du Fort », le « Passage des Templiers » sont autant de références à un passé tumultueux. N’oublions pas non plus, « L’Androuno », peut-être la plus petite rue au monde qui ne laisse passer qu’une personne à la fois !

Parcourant ses ruelles pittoresques, on a la chance de découvrir une douzaine de portes anciennes bâties en serpentine ou en basalte.

La serpentine de couleur verte et le basalte, gris ou noir, sont des roches métamorphiques et volcaniques extraites des carrières locales. Elles sont un élément décoratif caractéristique de l’identité locale.

Situées au centre du village, ces portes sont datées des XVe au XVIIe siècles. La plus ancienne, fait exceptionnel, porte le millésime de 1422.